Le blog d'ARC

La place de l’accompagnement terrain dans les entreprises de demain

Entretien avec Anne-Sophie Renault, Consultante Formation
L’accompagnement terrain est un dispositif pour lequel ARC est reconnu. Qu’est-ce qui fait la réussite d’un bon accompagnement terrain ?
En tout premier lieu, la détection des « bons » accompagnateurs et la prise en compte des contraintes liées au terrain, afin de créer des outils parfaitement adaptés.
Quels que soient ces outils, ils doivent être valorisants à utiliser pour les accompagnateurs, et impactants pour les équipes ; ces deux points permettront de faire des accompagnements terrain des moments appréciés, attendus et efficaces. Enfin, la mise en place d’indicateurs de performance quantitatifs et qualitatifs en amont de l’opération me semble nécessaire pour mesurer l’efficacité et la réussite de l’accompagnement terrain.

Quelle place a-t-il aujourd’hui dans les entreprises ?
Une vraie place ! Et pourtant, l’accompagnement terrain n’est pas toujours reconnu comme un dispositif de formation à part entière par rapport au stage présentiel ou au e-learning par exemple.Il y a un vrai travail de communication à faire auprès des équipes et des accompagnateurs pour faire prendre conscience que l’accompagnement terrain, c’est de la formation. Et cela va dans le sens des évolutions de l’apprentissage : apprendre, c’est tout le temps, par divers moyens et méthodes : en présence ou à distance, seul ou en groupe, de manière spontanée ou prescrite…
Je pense que c’est le challenge à relever ensemble, entreprises et partenaires.

Comment évoluent les attentes des collaborateurs face aux nouvelles technologies ?
Elles évoluent, certes. Les nouvelles générations sont férues des outils digitaux, qui font partie intégrante de leur vie. À nous de leur proposer des activités d’accompagnement terrain qui surfent sur la vague des réseaux sociaux, des selfies, des tweets… J’insiste sur le fait qu’il faut avant tout s’adapter à la cible. Le digital ne convient pas à tous, et n’est pas LA SOLUTION.  La place et le rôle de l’accompagnateur évoluent également. On ne peut plus lui demander de tout savoir et d’être directif. Il doit puiser dans les connaissances et les talents des équipes, et, avant tout, donner du sens et animer, comme un vrai accompagnateur.

Qu'est-ce qu'une formation terrain ?

La formation terrain se traduit par des transmissions de savoir-faire de courte durée, à fréquence régulière, directement sur le lieu de travail. Elle entre généralement dans un dispositif multimodal structuré autour de formations en présentiel. Elle permet des espaces de mises en application concrètes.

La clé de réussite de ce dispositif réside dans la capacité du manager à s’impliquer dans le processus, à garantir la diffusion du message fondamental, à contribuer à la pérennité de l’action et à suivre les indicateurs de réussite quanti et quali.