Le blog d'ARC

L’accompagnement terrain revêt une multitude d’activités, de techniques et de supports.

1 Le tutorat comme transfert de  compétences individualisées et flexibles.
2 Des micro-trainings : actions de mise  en pratique sur le terrain à partir  de situations données.
3 Le coaching comme processus  d’accompagnement personnalisé permettant  d’obtenir des résultats concrets et mesurables.
4 L’atelier pédagogique permet d’intervenir  sur l’intérêt collectif en axant sur un thème. Ce sont des formats courts réalisables lors des rituels  managériaux.
5 L’apprentissage par la pratique, une approche  ouverte qui favorise le développement des  compétences de manière pérenne.

f

Définition : le Tutorat

tutorat

Relation formative entre un professionnel, le tuteur, et une personne (ou un petit groupe de personnes) en apprentissage. Le tutorat peut se définir comme étant une formation individualisée et flexible. Le tuteur ne possède pas forcément toutes les connaissances que doit maîtriser l’apprenant au terme de sa formation ; son rôle essentiel consiste à guider l’apprentissage.

Comment accompagner le e-learning ?

Le blended learning ou mix formation

ShakeLe e-learning, qui est par nature une formation individuelle, montre ses limites dans certains types de formations.
Le e-learning ne peut pas remplacer totalement des formations présentielles.
De plus en plus, nous proposons des dispositifs mixant à la fois du e-learning, des séances de regroupement et un accompagnement sur le terrain.

Cette formule présente plusieurs avantages :

  1. En amont, le e-learning permet de poser les bases et les règles incontournables.
    Il peut également venir en piqûre de rappel à l’issue
    d’une formation.
  2. Dans la foulée, le présentiel permet de focaliser les énergies autour de mises en situation. Ces périodes de regroupement sont essentielles pour instaurer de la convivialité, des échanges entre les stagiaires et un formateur expert, mais aussi pour partager les bonnes pratiques.
  3. Enfin, l’accompagnement par une personne garante (le manager, le tuteur) permet
    de s’assurer de l’application correcte des bonnes pratiques sur le terrain.

Le blended learning se justifie totalement, par exemple, dans le cas de formations comportementales (Vente, Relation client, Management).

 

Le tutorat : une des clés de la réussite du e-learning

La réussite d’un dispositif e-learning passe non seulement par la qualité pédagogique des modules eux-mêmes, mais aussi et surtout par le suivi et l’accompagnement des actions sur le terrain.

Comme tout acte d’apprentissage, il est indispensable que les collaborateurs soient accompagnés
et suivis par une personne garante des bonnes pratiques et de la bonne assimilation
des messages clés.

Il appartient à un tuteur ou au manager de tenir ce rôle. Il est alors primordial de lui donner
des outils de pilotage, de suivi et d’aide au développement des compétences de son équipe.

Le plus beau module de formation e-learning du monde ne pourra fonctionner
que s’il est bien accompagné !

Le e-learning : en mode séduction !

 Le e-learning reste un dispositif de formation parfois mal appréhendé dans certaines entreprises.

À chaque lancement, il est primordial de mettre en place des actions de communication pour séduire l’ensemble des collaborateurs sur les vertus et les bénéfices de ce type de démarche ; et encore plus, lorsqu’il s’agit d’une première !

Un lancement raté et ce sont des mois de labeur pour convaincre à nouveau !

C’est pourquoi nous sensibilisons nos interlocuteurs Formation à l’importance de communiquer et de vendre le e-learning auprès des opérationnels. Dans ce cadre, nous pouvons proposer la création de teasers interrogatifs en amont, de clips ludiques et séduisants pour annoncer l’arrivée d’un module e-learning, la mise en place d’une ambiance visuelle dans les espaces dédiés à l’apprentissage en e-learning (affiches, mascottes…).

Le e-learning est aussi un produit qui se vend !